La méthode Delavier (volume 2) – F. Delavier, M. Gundill

(cliquer pour agrandir)

Ce deuxième volume de la méthode Delavier s’adresse plus particulièrement aux pratiquants de musculation ayant déjà un niveau intermédiaire ou confirmé. Ce livre a pour objectif de fournir au lecteur des explications théoriques et des solutions pratiques avancées, de façon à ce qu’il puisse approfondir ses connaissances et donc continuer à progresser.

Cet ouvrage comprend 3 parties principales :

  • Une première partie théorique qui répond à de nombreuses questions sur l’entraînement, la récupération ou encore la physiologie.
  • Une description détaillée des principaux exercices pour chaque groupe musculaire.
  • Des programmes adaptés à votre niveau mais également à vos points faibles.

Mon avis sur ce livre

Ce deuxième volume est dans la lignée du premier, à savoir vraiment intéressant et très complet, la quantité d’informations disponibles dans ce livre est impressionnante. D’ailleurs, je vous conseille fortement d’avoir lu et assimilé toutes les notions importantes du premier volume de la méthode Delavier avant de commencer la lecture du second.

S’agissant du deuxième volume, je pense qu’il y a deux points positifs qui font que ce livre est indispensable pour toutes les personnes souhaitant approfondir leurs connaissances en musculation :

  • On trouve des thèmes très peu présents (voire pas du tout) dans les autres ouvrages du même type, comme par exemple les stratégies pour rattraper un point faible, la potentiation, l’importance de la phase négative ou encore des conseils pour gérer et accélérer la récupération.
  • L’approche anato-morphologique utilisée par les auteurs tout au long du livre, et particulièrement lors des descriptions d’exercices. C’est d’ailleurs cette même approche que l’on retrouve dans le guide des mouvements de musculation. L’idée principale est d’adapter son entraînement en fonction de sa morphologie, et de comprendre que nous ne sommes pas tous égaux face à un même mouvement de musculation. En effet, la force, le développement musculaire ou encore le risque de blessure peuvent être fortement influencés par nos « caractéristiques physiques ».
Cette entrée a été publiée dans Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *