La méthode Delavier (volume 1) – F. Delavier, M. Gundill

(cliquer pour agrandir)

Cet ouvrage s’adresse en premier lieu à un public ayant un niveau débutant/intermédiaire en musculation. L’objectif est de fournir au pratiquant les bases théoriques qu’il est important de connaître, ceci afin de pouvoir créer son propre programme en fonction de ses objectifs, du sport que l’on pratique ou encore du matériel dont on dispose.

Le livre est divisé en 3 parties principales :

  • Élaborez votre programme : on y trouve toutes les réponses aux questions classiques que l’on se pose quand on débute, ainsi qu’une grande quantité d’informations supplémentaires.
  • Exercices : une description précise (texte, photos et dessins) de nombreux exercices à effectuer lorsque l’on s’entraîne avec peu de matériel (poids et haltères, bandes élastiques, etc).
  • Programmes : différents exemples d’organisation de l’entraînement en fonction de votre objectif et/ou du sport que vous pratiquez.

Mon avis sur ce livre

Ce premier volume de la méthode Delavier est un très bon ouvrage, bien écrit et agréablement illustré. Il y a deux remarques principales que je souhaite faire et qu’il est important de prendre en compte concernant ce livre :

Premièrement, même si ce livre s’adresse théoriquement à des pratiquants de niveau débutant et intermédiaire, je le conseille quand même à tout le monde, et ce quelque soit votre niveau. En effet, il aborde des termes et des sujets essentiels qui, bien que faisant normalement partie des connaissances de base, sont pourtant très peu connus (voir totalement inconnus pour beaucoup) dans les salles de musculation. Voici quelques exemples auxquels je pense : caractéristiques de la résistance élastique, théorie de l’inroad, importance de la relation tension/longueur d’un muscle, etc.

Deuxièmement, ce livre est axé sur la musculation à domicile, et donc sur un entraînement avec un choix de matériel assez réduit. Néanmoins, il peut à mon avis être très intéressant pour les personnes qui s’entraînent en salle :

  • Toute la première partie est utile quelque soit le lieu ou l’on s’entraîne.
  • Les conseils concernant les exercices décrits dans la deuxième partie sont applicables aussi bien en salle qu’à domicile (ce n’est pas parce que l’on s’entraîne en salle que l’on ne pratique pas d’exercices « simples » avec barres ou haltères).
  • Les programmes de la dernière partie sont facilement adaptables selon votre matériel. Pour faire simple, plus vous avez de matériel, plus vous aurez un choix variés d’exercices.
Cette entrée a été publiée dans Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *