Question/Réponse 2 : musculation, quand et pourquoi changer d’exercice ?

Dans cette série « Question/Réponse », je réponds dans chaque article à une ou plusieurs questions traitant d’un même thème. Parmi les questions que l’on me pose sur mon blog, par e-mail ou encore lors de séances de coaching, je choisis des questions qui me semblent intéressantes mais également celles qui reviennent fréquemment.
Cette série d’articles me permet d’apporter des réponses claires et complètes à des questions qui me sont posées, et également de partager mes réponses au travers de ces articles, de façon à en faire profiter d’autres personnes pouvant se poser les mêmes questions.

La question qui m’a été posée

« J’ai souvent lu et entendu qu’il était nécessaire de changer d’exercice régulièrement pour éviter de stagner, pour éviter que le corps s’habitue, etc.
Combien de temps doit-on pratiquer un exercice avant de le remplacer par un autre ? Comment savoir à quel moment je dois modifier les exercices de mon programme ? »

Weight training exercises

Ma réponse

Dans de nombreux cas il n’est pas vraiment conseillé de changer trop fréquemment le choix ou l’ordre des exercices qui composent un programme de musculation. Cela dépend entre autre de votre niveau et de votre objectif, mais sachez que changer en permanence d’exercice peut avoir pour conséquence de ralentir la progression.

Il n’existe pas une durée précise après laquelle il est recommandé d’arrêter de pratiquer un exercice pour le remplacer par un autre. L’indicateur principal doit normalement être la progression, mais il est impossible de savoir à l’avance pendant combien de semaines vous allez réussir à progresser sur un mouvement. Je vous conseille donc d’appliquer la règle simple qui consiste à garder un exercice tant que vous arrivez à progresser. Il est dommage et inutile de « casser » un cycle de progression sur un exercice simplement parce que cela fait X semaines que vous le pratiquez.

Le bon moment pour effectuer un changement, c’est en principe lorsque qu’il y a une raison de le faire. En général, tant que vous progressez sur un exercice vous savez que ce n’est pas le bon moment pour le laisser de côté.
Voici quelques exemples de raisons de procéder à un changement :

  • apparition d’une gêne ou d’une douleur lors de la pratique d’un mouvement
  • progression stoppée sur un exercice
  • exécution du mouvement se dégradant de façon trop importante
  • mauvaises « sensations » sur un exercice
  • lassitude importante vis-à-vis d’un mouvement

Enfin, remarque importante, changer l’un de vos exercices ne signifie pas qu’il faut également changer tous les autres exercices qui composent votre séance ou votre programme d’entraînement.

Cette entrée a été publiée dans Entraînement, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *