Question/Réponse 1 : whey et troubles digestifs

Dans cette série « Question/Réponse », je réponds dans chaque article à une ou plusieurs questions traitant d’un même thème. Parmi les questions que l’on me pose sur mon blog, par e-mail ou encore lors de séances de coaching, je choisis des questions qui me semblent intéressantes mais également celles qui reviennent fréquemment.
Cette série d’articles me permet d’apporter des réponses claires et complètes à des questions qui me sont posées, et également de partager mes réponses au travers de ces articles, de façon à en faire profiter d’autres personnes pouvant se poser les mêmes questions.

La question qui m’a été posée

« J’ai commencé à prendre de la whey depuis peu de temps, mais il m’arrive d’avoir des troubles digestifs (maux de ventre, ballonnements, etc) après en avoir consommé. J’ai lu sur Internet que le lactose était souvent responsable de ces problèmes, à part le lactose il peut y avoir une autre cause ?
La protéine en poudre est pratique à certains moments où je n’ai pas beaucoup de temps pour manger, en collation le matin ou l’après-midi par exemple. Si j’ai du mal à digérer le lactose, je peux trouver une solution pour continuer à prendre de la protéine en poudre ? »

Ma réponse

Si vous consommez votre whey dans un shaker, mélangée à un liquide (eau, lait, etc), la façon dont vous préparez et buvez le mélange peut être responsable de l’apparition de troubles digestifs. Veillez à ne pas :
- boire un liquide trop froid
- utiliser une grande quantité de liquide
- boire votre shaker trop rapidement

Si vous ne constatez pas une amélioration alors que vous respectez les consignes ci-dessus , il est effectivement possible que vous ayez du mal à digérer le lactose contenu dans la whey. Si vos troubles digestifs viennent d’une intolérance au lactose et que vous souhaitez malgré tout utiliser une protéine en poudre à certains moments de la journée, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • consommer un isolat de whey, car la quantité de lactose contenue dans le produit est généralement infime.
  • choisir une whey contenant de la lactase (l’enzyme permettant de digérer le lactose correctement).
  • ajouter vous-même de la lactase à la whey que vous utilisez.
  • opter pour une protéine en poudre n’étant pas issue du lait (protéine de blanc d’œuf en poudre par exemple).

Pour finir, j’insiste sur le fait que ma réponse ne remplace en aucun cas un avis médical. N’hésitez donc pas à consulter votre médecin pour savoir précisément d’où viennent vos troubles digestifs. S’ils proviennent bien d’une intolérance au lactose, vous pourrez alors suivre mes conseils pour continuer à inclure de la protéine en poudre dans votre plan alimentaire.

Cette entrée a été publiée dans Diététique, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *