Régime : 10 idées reçues et erreurs à éviter (2ème partie)

Pour celles et ceux qui souhaitent lire la première partie de cet article, cliquez ici

6 – Supprimer toutes les matières grasses

Il n’existe au jour d’aujourd’hui aucune preuve scientifique sérieuse démontrant un lien direct entre la consommation de lipides et le surpoids (aucun commentaire à propos du slogan « manger moins gras » que l’on entend 10 fois par jour dans les médias…).
Les lipides sont certes plus caloriques que les protéines et les glucides (2,25 fois plus pour être précis), mais encore une fois, si vous prenez du poids, il faut commencer par regarder du côté de la balance énergétique (est ce que vos apports caloriques sont supérieurs à vos dépenses ?).
De plus, les lipides sont des macronutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, ils sont un constituant important de nos cellules (le cerveau et la rétine font par exemple partie des organes les plus riches en acide gras). Ils jouent également un rôle dans la fabrication d’hormones indispensables et dans le « transport » de certaines vitamines (A, D, E, K).

En résumé : En général, on conseille de faire en sorte que les lipides représentent environ 30 à 35% de l’apport calorique journalier. Ces chiffres pourront varier un peu au régime, mais il n’est pas question de supprimer totalement les graisses de l’alimentation. De plus, on sait aujourd’hui que les Oméga3 (un type d’acide gras essentiel) sont même bénéfiques pour perdre du poids.

7 – Plus de repas égal plus de poids

« Le goûter c’est pour les enfants », « je vais forcément grossir si je mange 4 fois par jour », voici deux phrases que j’entends assez souvent lorsque je suis « à table » en plein après-midi par exemple.
Plus que le nombre de repas, c’est surtout le nombre total de calories ingérées sur la journée qui est important. Ensuite, libre à chacun de les répartir comme il veut.
Personnellement, je pense que la stratégie qui consiste à diviser ses apports en 4 voire même 5 repas/collations est meilleure que celle qui consiste à manger uniquement 2 ou 3 fois (ce qui est le cas de presque tout le monde).
La première raison, et certainement la plus importante, c’est qu’une personne au régime a souvent faim. Je trouve donc cela beaucoup plus adapté de demander à cette personne de manger régulièrement dans la journée, mais en quantité plus légère. Au régime, vous devez manger moins qu’en temps normal en terme de quantité, alors si en plus de cela vous devez manger moins régulièrement dans la journée, la faim risque d’être plus présente.
La deuxième raison, c’est simplement qu’en divisant vos repas, vos apports énergétiques seront mieux répartis. Cela évite de devoir faire des « gros » repas (tout est relatif car au régime on ne fait pas forcément de gros repas) assez longs à digérer par exemple.

Le fait de faire 3 repas par jour (ou 2 pour ceux qui ne prennent pas de petit déjeuner) est totalement normal pour la plupart d’entre vous. Pourtant, il faut savoir que cette pratique est quand même clairement dictée par la société, et pas forcément par vos besoins.
Un exemple tout simple : si vous mangez à 12h, c’est certainement parce que votre pause (que ce soit au travail ou l’école/université, etc) est à ce moment là… et si vous devez attendre ensuite presque 8h sans rien manger (de 12h30 à 20h par exemple), c’est peut être parce que vous ne rentrez chez vous que vers 19h30 une fois votre travail fini. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart des personnes (qu’elles soient au lycée ou au travail) achètent quelque chose vers 16h, car ce n’est pas forcement très « normal » et bénéfique de rester 8h sans rien manger en journée. Ce quelque chose est bien souvent un produit (bourré de sucre simple et d’acide gras trans) qui n’a pas grand chose à faire dans l’alimentation, là aussi la société dicte des règles et des habitudes alimentaires étranges mais ce n’est pas le sujet de l’article.

En résumé : Ce n’est pas parce que vous mangez plus de repas que vous allez prendre plus de poids. Attention je ne parle pas d’ajouter des repas à ceux que vous faites déjà actuellement mais bien du fait de « diviser » votre apport calorique journalier en plusieurs repas ou collations. Cela ne change donc pas le nombre de calories ingérées et les avantages cités plus haut ne sont pas négligeables.

8 – Courir avec un K-way pour perdre plus de poids

Certaines personnes pensent que le fait de courir avec un K-way va avoir pour effet de « faire fondre la graisse plus rapidement ». C’est évidement faux, et cela peut même être dangereux. Il est certain que vous allez transpirer plus, donc perdre plus d’eau et par conséquent plus de poids (poids que vous regagnerez une fois que vous serez réhydraté). Mais il y a une différence entre perdre du poids et perdre du gras…
L’évaporation de la sueur à la surface de la peau est un des principaux moyens utilisés par l’organisme pour assurer une bonne thermorégulation. A cause du K-way, ce phénomène va être fortement perturbé, les risques de « surchauffe » augmentent (d’autant plus que la température extérieure sera élevée). Un coup de chaleur est vite arrivé, et même si la plupart du temps les conséquences restent plus embêtantes que dangereuses (nausées, maux de tête, vomissements), il arrive aussi que celles-ci soient plus graves (malaise, évanouissement).

En résumé : Ne prenez pas de risques inutiles, allez faire votre séance de sport sans K-way, en n’ oubliant pas de boire avant, pendant (si possible) et après l’effort. Je vous rappelle que l’eau est un élément vital et donc indispensable, qui représente bien plus de la moitié du poids total de notre organisme. Il est donc facile de perdre du poids en perdant de l’eau, mais cela n’a aucun impact sur la perte de graisse.

9 – Le pain fait grossir

Si vous avez lu attentivement la première partie de l’article, vous devez déjà savoir que c’est évidemment faux. Mais habitant en France, pays du pain, je ne pouvais pas me permettre de ne pas écrire un paragraphe sur cet aliment très populaire et consommé chaque jour par des millions de Français.
Je ne vais pas revenir sur le fait que oui, on peut très bien manger du pain (ou n’importe quelle autre source de glucide) plusieurs fois par jour et quand même perdre du poids (voir la notion de balance énergétique dans le point n°3).

En France, il y a du pain à volonté sur la table, et ce du début jusqu’à la fin du repas. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que cette pratique pousse forcément à en consommer plus que nécessaire : pour patienter au restaurant en attendant l’entrée, pour saucer son assiette, pour accompagner le fromage, etc. Le pain n’est pas dénué de calories, donc forcément, si l’on en mange beaucoup, on a plus de chance de prendre du poids.
La plupart des gens mangent du pain à tous les repas plus par habitude que par réel « besoin alimentaire ». Je suis persuadé que si lors d’un repas, je demande à plusieurs personnes (gros consommateurs de pain) de remplacer tout ce pain par une quantité équivalente de féculents (en terme de calories), alors ces personnes ne finiront pas leurs assiettes…

En résumé : Non, le pain ne fait pas grossir, pas plus que n’importe quel autre féculent. Retenez simplement que si le pain est « à volonté » sur la table, ce n’est pas pour autant qu’il faut le consommer sans limite… Et attention également à ce que l’on tartine parfois dessus, qui bien souvent sont des produits caloriques (pâte à tartiner, beurre, pâté, etc).
Ce n’est pas l’objet de l’article donc je ne m’étendrai pas sur ce sujet, mais pour finir, je tiens quand même à dire que je ne recommande pas le pain dans l’alimentation (et encore moins le pain blanc style baguette).

10 – Chercher sans cesse LE régime miracle

C’est l’obsession de beaucoup de monde, surtout lorsque l’été approche. Les médias le savent bien et on voit chaque année dans les magazines féminins des dizaines de recettes magiques qui seraient censées vous faire perdre beaucoup de poids en très peu de temps.
La réalité est tout autre, une perte de poids n’est pas uniquement induite par une perte de masse grasse, et encore moins quand celle-ci a lieu en une ou deux semaines. Il est facile de perdre du poids en mangeant moins du jour au lendemain, le système digestif va progressivement se vider et les « réserves » en eau du corps humain vont diminuer, vous aurez donc perdu du poids en peu de temps, mais pas ou très peu de graisse.
Pour que vous réalisiez bien à quel point tous ces régimes magiques sont absurdes, je vous invite à relire le point n°3 de l’article : un kilogramme de masse grasse représente presque 8000kcal, donc pour faire disparaitre 5kg de graisse en deux semaines, il faudrait réussir à « brûler » près de 40000kcal ! Mission impossible…

En résumé : si vous avez accumulé du poids pendant des années, il vous faudra de la patience pour vous en débarrasser, c’est le prix à payer. Ne perdez pas de temps à chercher une recette miraculeuse qui risque même de vous faire prendre du poids (effet yo-yo). Commencez par modifier votre alimentation progressivement (voir point n°2 de l’article), puis ajoutez des séances de sport. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la diététique et/ou le sport, il peut être intéressant de vous faire aider par quelqu’un dont c’est le métier.

Cette entrée a été publiée dans Diététique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Régime : 10 idées reçues et erreurs à éviter (2ème partie)

  1. Léna dit :

    j’aime bien ton blog, je l’ai lu avec intention.
    Le mien : http://conseils-pour-mincir.skyblog.com

    c’est grâce à une alimentation équilibré + 1h de sport tout les jours que j’ai réussi à perdre du poids.
    Bisous! 

  2. Iza dit :

    Article très intéressant et bien documenté. Intéressant l’histoire des 8000 calorie pour 1kg de graisse je ne le savais pas du tout!  

  3. Nath dit :

    Très bon article très bons conseils. Enfin un article intéressant et bénéfique pour la sante et les regimes. Bravo. Merci

  4. Ouadah dit :

    Super intéressant j’ai retrouvé plusieurs informations que je connais depuis peu tous ce qu’il faut savoir pour les novices dans cette article aussi en pratique le vrai du fait de disparaître ses aliments à sa guise tout en calculant rapports caloriques aucune frustration c est juste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *