Zach Krych : sa blessure, son retour

Zach Krych est un haltérophile Américain. Le 25 février 2009, pendant son entraînement, il se blesse gravement aux poignets. A partir de là va débuter une succession d’épreuves, aussi bien psychologiques que physiques : plâtres pendant des semaines, une longue période sans pratiquer de mouvements de musculation/haltérophilie pour le haut du corps, plusieurs mois pour « réapprendre » tous les gestes simples du quotidien, la reprise de l’entrainement au niveau zéro, ou presque…

La vidéo est « commentée » par des phrases en anglais, j’ai fait pour ceux que cela intéresse un résumé en français des moments importants juste en dessous de la vidéo.

- 25 février 2009 : blessure, puis opération le jour même
- 20 mars 2009 : deux semaines après l’opération, il reprend l’entraînement pour le bas du corps avec du squat
- 16 avril 2009 : plâtres enlevés et remplacés par des attelles. Son chirurgien a qualifié sa blessure de « dévastatrice », et d’après lui, il ne pourra certainement jamais soulever à nouveau une barre de 100Lbs (environ 45kg) au dessus de sa tête
- 8 mai 2009 : attelles enlevées
- Juin/juillet/août 2009 : rééducation tous les jours en essayant de faire seul tous les gestes du quotidien
- 8 septembre 2009 : début de la rééducation « sportive » au centre d’entraînement olympique. A ce moment là, il n’arrive pas encore à se mettre en appui sur ses poignets pour effectuer une seule pompe
- 18 octobre 2009 : pour la première fois depuis sa blessure, il soulève au dessus de sa tête (épaulé-jeté) une barre « à vide », c’est-à-dire sans disque dessus (une barre olympique seule pèse 20kg)
- 2 novembre 2009 : il réussit un épaulé-jeté à 110Lbs (environ 50kg), c’est plus que ce que ses poignets étaient censés supporter d’après le chirurgien…
- 30 novembre 2009 : il réussit à nouveau un épaulé-jeté avec une barre pesant son poids de corps (90kg à ce moment là)
- 26 février 2010 : un an et un jour après son accident, il réussit un épaulé-jeté à 160kg. C’est à ce même poids qu’il s’était blessé
- 27 mars 2010 : il se qualifie pour les championnats nationaux (arraché 130kg, épaulé-jeté 180kg)
- 12 juin 2010 : il obtient pour la première fois un titre national avec un total de 324kg (arraché 143kg, épaulé-jeté 181kg)
- 11 décembre 2010 : 6 mois plus tard, il bat son record sur les deux mouvements (arraché 152kg, épaulé-jeté 192kg)

Ayant fait un stage en centre de rééducation pendant mes études à l’université (non pas en tant que patient, mais en tant que professeur d’Activité Physique Adaptée), j’ai été très sensible à cette vidéo. Que l’on soit blessé à cause d’un accident sportif, du travail ou encore de la route, la rééducation occupe forcément une place très importante dans les mois qui suivent la/les blessure(s).

Patiente et détermination sont à mon avis deux valeurs primordiales lorsque l’on se retrouve dans ce genre de situation. C’est exactement ce dont fait preuve Zach Krych. J’imagine l’impact psychologique que la fonte musculaire et surtout la perte de performance a pu avoir sur son moral. Passer des mois sans pouvoir s’entrainer, pour ensuite repartir au niveau le plus bas, barre à vide, cela doit être très dur.

L’histoire se finit bien pour lui, il réussit à revenir à son meilleur niveau, et même à le dépasser largement en remportant une compétition nationale et en battant ses propres records ! Un très bel exemple de détermination et de persévérance…

Zach Krych de nombreux mois après sa terrible blessure. Il valide un épaulé-jeté à 192kg

Cette entrée a été publiée dans Entraînement, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *